Cartographies exploratoires et indisciplinées : anti-atlas et autres lignes d’erre en no man’s langue

Invitation dans le cadre du Séminaire de recherche / LANGUES, ESPACES ET MONDIALISATION, vendredi 1er février 2019

https://crpm.parisnanterre.fr/myriam-suchet-universite-paris-3-sorbonne-nouvelle-863386.kjsp?RH=crpm_manif

Réchauffement climatique, fermeture des frontières, hausse des frais de scolarité, exaspération des inégalités sociales – les fronts de lutte sont aussi nombreux que les alternatives et les brèches s’ouvrant un peu partout. Le rapport de force, pourtant, semble inchangé. D’où deux questions corrélées : (1) peut-on sortir des logiciels de pensée (encore) dominants ? et (2) comment pouvons-nous activer nos espacetemps de formation et de recherche comme des cellules actives dans la refonte des représentations héritées ?

L’enjeu est d’imaginer en acte (c’est parti !) le tracé d’autres cartographies : des cartes d’erres et de lucioles, de cabanes et de champs des possibles qui ne reproduisent pas l’existant, mais impulsent des devenirs.

Cette séance, résolument exploratoire et indisciplinée, s’aventurera hors du paradigme qui veut encore croire à l’équation {une langue une et indivisible} = {un sujet parlant plein et cohérent} = {un Etat-Nation stable et homogène}. Nous arpenterons quelques textes littéraires écrits en québé-quoi et autres no man’s langues, jusqu’à mailler ce point de départ (l’ancrage dans le Centre d’études québécoises de la Sorbonne Nouvelle) à d’autres expériences de circulations et occasions d’amitier.

Photo © Mabeye Deme / Détail du Guide cartographique de Grenoble pour les nouveaux arrivants, ateliers de cartographie participative conçus et animés par Sarah Mekdjian, avec Marie Moreau. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.