L’Imaginaire hétérolingue – Ce que nous apprennent les textes à la croisée des langues

Myriam Suchet, L’Imaginaire hétérolingue – Ce que nous apprennent les textes à la croisée des langues, Paris, Classiques Garnier, “Littérature et mondialisation”, 2014.
Cet ouvrage s’engage à bousculer les idées reçues sur «la langue». L’imaginaire hétérolingue qui se donne à lire dans les œuvres de Paul Celan, de Juan Goytisolo, de Gabriel Okara et de Ken Saro-Wiwa et dans leurs traductions est-il à même de nous aider à penser le monde contemporain un peu autrement?
Table des matières
This essay seeks to disrupt received ideas on “our toungue”. Can the heterolingual imaginary which is visible in the works and translations of Paul Celan, Juan Goytisolo, Gabriel Okara and Ken Saro-Wiwa enable us to rethink the contemporary world in a different way?
Table of contents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.