Séminaire “Identités plastiques” du 19 octobre 2022, 17h-19h, salle F368, Sorbonne université (accès 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris)

Traduire du français aux français au pluriel : quelques propositions pour indiscipliner nos recherches-actions-créations

Myriam Suchet travaille à partir de textes littéraires qui sèment le trouble dans l’imaginaire monolithique de “la langue” et tout ce qui s’ensuit pour référentiels normatifs (“l’identité”, “la Nation” etc.). Elle s’attache notamment à la manière dont chaque enquête suscite l’invention de dispositifs, d’agencements, de pratiques qui ne lui préexistaient pas. La recherche renoue alors avec son potentiel de création, fondamentalement indiscipliné. Son intervention sera suivi d’un atelier pour expérimenter ensemble quelques formes de/en recherche.

Le séminaire “Identités plastiques”, organisé avec le soutien du CRLC, touche aux questions d’hybridité, de queerness, de frontières flottantes, de porosité, tant dans le domaine des études de genre que dans celui de l’écopoétique, nous invitant à repenser la plasticité des êtres vivants comme celle de ces domaines d’études.

Inscription obligatoire avant le 16 octobre. Contact : irene.gayraud@sorbonne-universite.fr



Citer ce billet
Myriam Suchet (2022, 16 octobre). Séminaire “Identités plastiques” du 19 octobre 2022, 17h-19h, salle F368, Sorbonne université (accès 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris). Penser hors cadres. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pp5m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.