FLE : Français Langue Étrangée

Une lettre de Myriam Suchet adressée à Barbara Manzetti

Une création sonore réalisée par David Christoffel

Parution sur Danse on Air le 9 septembre 2022

https://danseonair.org/agenda/creation-sonore-fle-francais-langue-etrangee-par-myriam-suchet/

Déplier « FLE » en « français langue étrangée » plutôt qu’en « français langue étrangère », c’est offrir l’hospitalité à toutes les différences : celles qui existent entre les langues et aussi celles qui constituent chacune de l’intérieur. Tolérer la diversité ne suffit pas : lisons résolument le « s » de « français » comme une marque de pluriel !

Cette lettre, adressée à Barbara Manzetti (et à l’ensemble Rester. Étranger.) a paru en mars 2021 sur le site de Qalqalah قلقلة . Des échos et résonances se trouvent à l’adresse https://www.enfrancaisaupluriel.fr/  

Myriam Suchet cherche, et se perd beaucoup. Son parcours littéraire s’est indiscipliné chemin faisant. Elle dirige le Centre d’études québécoises de la Sorbonne Nouvelle dans une perspective de recherche-action-création. Elle a publié notamment L’Imaginaire hétérolingue. Ce que nous apprennent les textes à la croisée des langues (Classiques Garnier, 2014), Indiscipline ! Tentatives d’UniverCité à l’usage des littégraphistes, artistechniciens et autres philopraticiens,  (Montréal, Nota Bene, 2016) et L’Horizon est ici. Pour une prolifération des modes de relations (Rennes, Éditions du Commun, 2019). Depuis 2020, ses recherches (IUF) sur la traduction du français aux français au pluriel prennent trois formes complémentaires : des livrets trimestriels aux Éditions du commun, un kit de désapprentissage de « la langue » (réalisé avec les Tables des Matières) et un site (créé avec Figures libres) https://www.enfrancaisaupluriel.fr/

 

David Christoffel est poète et compositeur, homme de radio et docteur en musicologie de l’EHESS. Auteur d’opéras parlés (récemment Échecs opératiques, Opéra de Rouen en 2018 et Consensus partium, Festival d’automne à Paris en 2020) et de pièces radiophoniques, il mène une réflexion sur les rapports entre poésie et musique en publiant de nombreux articles et en dirigeant le volume Orphée dissipé (RSH, 2018). Producteur de l’émission indépendante Metaclassique diffusée sur une centaine de radios associatives, il est également l’auteur d’Ouvrez la tête (ma thèse sur Satie) (aux éditions MF, 2017) et de l’essai La musique vous veut du bien (PUF, 2018, rééd. 2022). Chercheur associé au Cerilac, ses travaux sont recensés sur le site http://www.dcdb.fr/

 

 



Citer ce billet
Myriam Suchet (2022, 13 septembre). FLE : Français Langue Étrangée. Penser hors cadres. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pp5h

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.