Dans l’onde de choc

Vendredi 13 novembre 2015, des attentats ont secoué Paris – et Beyrouth. Samedi 14 au matin, les Fabriques de sociologie devaient se tenir à Saint-Denis, et se sont tenues. Résolument. Parce que notre détermination n’est pas ébranlée, au contraire, à penser ensemble et de manière embrayée. Indiscipline, recherche-action et recherche-création, sérendipité et méthodes agiles « raisonnent » plus fortement encore.

La lecture de textes hétérolingues aura permis de faire entendre chacune de nos voix – parfois brisée, toujours reprise en écho. Dans l’accueil des vulnérabilités et les frottements des différences.

Merci d’avoir partagé ce moment.

Fabriques de sociologie en images
L’hétérolinguisme entre deux carottes – Fabriques de sociologie du 14 novembre 2015 : l’UniverCité fermée, la Dionyversité/Amap nous accueille

 

A propos hétérolinguisme, je m’interroge sur les acceptions différenciées des termes suivants : ensemble, ubuntu, asabiyya  عصبية

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *